Voisins Solidaires

S'entraider entre voisins

Le voisinage devient une ressource précieuse et indispensable pour assurer à nos aînés une « continuité de vie ».

 

Un voisin solidaire peut faire, en même temps, que ses courses, celles de sa voisine âgée ou handicapée. Il peut, en respectant scrupuleusement les règles barrières, lui déposer ses courses sur la paillasson, prendre de ses nouvelles à distance ou par téléphone, la rassurer…

 

Nous avons développé un outil simple et efficace pour organiser la solidarité sur son lieu d’habitation (puisque l’on est tous confinés). Il a été pensé dans une optique confinement et peut-être déployé sur son lieu d’habitation sans aucun contact physique avec ses voisins, comment garder le contact sans être en contact !

 

Il comprends l’affiche à mettre dans le hall ou le lotissement, les tracts pour mettre dans les boites aux lettres ou sous les paillassons, le panneau des voisins où chacun note ses besoins ou le service qu’il est prêt à rendre, l’annuaire des voisins, que chaque voisin a chez lui et un guide des consignes sanitaires (plus de 140.000 téléchargements en une semaine).

 

Pour nous aider, 4 actions simples mais fort utiles :

  • Imprimez le kit et mettez-le sur votre lieu d’habitation (hall, devant votre pavillon, commerces)
  • Transférez le kit à tout votre carnet d’adresse . A diffuser sans modération à vos amis !
  • Appelez vos amis pour les motiver à l’utiliser et à le diffuser (chaine numérique de solidarité)
  • Donnez de la visibilité à vos actions et aux nôtres sur les réseaux sociaux

En savoir plusTélécharger le document

Tags

  • Aucune catégorie
Les 5 règles de sécurité des volontaires
  • 1
    En toutes circonstances,

    je fais en sorte de garder ma distance de sécurité d’au moins un mètre avec les bénéficiaires et les autres bénévoles.

  • 2
    En toutes circonstances,

    j’applique les gestes barrières pour me protéger et protéger les bénéficiaires et les autres bénévoles.

  • 3
    Je suis un ambassadeur des règles de sécurité

    et des gestes barrière que j’explique et promeus auprès des bénéficiaires et des autres bénévoles.

  • 4
    Au moindre doute d’infection,

    sans attendre, j’informe l’association et je reste chez moi.

  • 5
    Âgé de 70 ans ou plus ou porteur d’une maladie chronique,

    je ne m’engage que dans des missions à distance, depuis mon domicile, pour protéger au maximum ma santé et celle des autres.